Vingt mille yeux sous ta mer

mai 13, 2021 5 Par Domi MONTESINOS

Vingt mille yeux sous ta mer

Dans notre belle série « Les amitiés animalières de Mamilou », hâtez vous de découvrir Raymonde, la belle raie pas immonde.

Elle appartient à la famille des Leopards, comme la Lady, mais en version sous-marine… (Je vous rappelle que Lady’t Bee est un catamaran de type Leopard47PC, construit par Robertson & Caine en Afrique du sud.)

La nouvelle amie de notre exploratrice aqueuse possède la particularité d’être équipée d’un appendice caudal parfaitement rectiligne et d’une longueur totalement délirante !

Mais, laissons là ce détail anatomique et

Suivons Mamilou dans sa promenade

toute en romantisme saupoudré de poésie, avec aussi palme, masque et tuba…

Qui n’a jamais rêvé, que dis-je « rêvé », fantasmé plutôt, à l’idée de contempler un jour une vraie belle raie ?
Peut-être même le délire onirique vous aura-t-il laissé imaginer de pouvoir l’approcher jusqu’à la frôler, peut-être…
Mamilou l’a réalisé pour vous.

Alors, on se décontracte et on profite !

Mes connaissances anatomiques sont dérisoires, je le confesse.
Georges Brassens affirmait que le nombril d’une femme de gendarme ne saurait constituer un spectacle exceptionnel.
J’en conviens.
Cependant, je vous assure qu’il en est tout autrement d’une belle raie. Laquelle, du point de vue de l’esthétique me parait parfaitement capable d’élever au pinacle le plus modeste amateur d’art primitif, à l’arrêt devant !

Bref, avant que de m’égarer, passons sans tarder à l’analyse toute en finesse des images captées par l’objectif de Mamilou, toujours en mouvement, rarement en arrêt .

Vingt mille yeux sous ta mer