Biographie de Domi Montésinos auteur

Biographie de Domi Montésinos auteur

Le début de son histoire:

La biographie de Domi Montesinos auteur débute le 5 octobre 1953 sur la petite île de Saint-Pierre et Miquelon, au large de Terre-Neuve. Il est le fils d’une institutrice et d’un coiffeur, l’aîné de 5 enfants.

Territoires d’outremer, Saint-Pierre et Miquelon sont deux îles, deux cailloux, désolés et attachants. L’hiver y est long et rigoureux.

De même, ces terres sont battues par les vents, la neige, enserrées par les growlers qui flottent entre deux eaux et menacent les navires de pêche partis en campagne à la morue.

Surtout, c’est un peuple simple et bon vivant, au milieu duquel il grandit jusqu’à ses 9 ans. Sans doute faut-il chercher là l’origine de sa passion immodérée pour la mer et surtout pour les bateaux et les marins.

Le parcours de sa jeunesse:

Pourtant cette passion se refuse à lui. A 17 ans il nourrit la ferme intention d’être enrôlé comme officier sur un bâtiment de marine marchande.
Ce seront 18 mois de navigations sur les cargos de la « Transat ».
Des problèmes de dos donnent un autre tour à la biographie de Domi Montesinos; il doit abandonner la marine marchande pour se tourner vers un DUT électronique.

La suite de sa biographie…

En fait, c’est un beau cadeau du destin. C’est là qu’il rencontre une piquante étudiante bretonne, sa Malou chérie, le vrai, le grand, avec ses hauts et ses bas, c’est l’Amour de sa vie.

En outre, ce n’est que le début de la passion. Tous les deux vont entreprendre un projet fou. Alors qu’ils n’ont pas un sou devant eux, ils vont construire un bateau en acier pour y vivre et voyager.

Alors, ce sera le berceau du Clairon, la petite Claire, le fruit de l’union du Domi et de la Malou. Bien que née en plein froid janvier, ils iront quand même tous les trois emménager sur le Timoun, solidement amarré au quai oblique de Saint-Nazaire.

Ces fous là n’arrêtent pas les projets et de 30 à 50 ans, ce sont des épisodes entiers de vie qui s’écrivent.

La période « voile de compétition »

Et donc, chapitre 1 de cette biographie de Domi Montésinos auteur, la course au large et les bateaux de compétition.
Ils vendent bientôt Timoun et fabriquent deux autres unités. Un voilier monocoque en alu, dériveur lesté, puis un trimaran, foiler, dessiné par le sémillant et bientôt illustre architecte Marc Lombard.

Interview avec Georges Pernoud au départ de « La Baule-Dakar » 1980

Puis, lassés du milieu mercantile de la course, ils partent faire du charter en Corse, puis aux Antilles.

La période laborieuse

Pendant ce temps, son vieux pote de quai, Jean François de Prémorel, déjà assagi lui, est en pleine ascension professionnelle dans l’industrie nautique. Il lui propose un joli défi. Celui de le rejoindre dans une toute nouvelle unité des chantiers Jeanneau, dédiée aux Technologies avancées. C’est là qu’il pourra exercer ses talents pour mettre au point quelques F40, notamment au côté de Philippe Poupon, et les deux sister-ships d’une lignée aujourd’hui célèbre, les deux premiers Lagoon.

Film de la construction du Lagoon n°1 pour Florence Cathiard en 1987: https://www.youtube.com/watch?v=8rNmBuckLrg

De violentes allergies respiratoires aux composites font reprendre leurs valises aux Montesinos, pour le doux climat du sud de la France.

Ils partent pour une studieuse décennie à leur compte, et montent deux entreprises, histoire d’être certains de ne pas s’ennuyer.

Ce sont des années difficiles et laborieuses, mais riches d’enseignement sur le monde de l’entrepreneuriat.

Finalement, Domi Montésinos retournera à ses premières amours. Jeanneau et Bénéteau sont désormais le groupe d’Annette Roux, qui a aussi racheté CNB. Il y exercera ses talents de bâtisseur pour mettre sur pied une usine à Bordeaux et gérer la sous-traitance des bateaux Jeanneau aux Herbiers. Plus facile de négocier avec des chefs d’entreprise quand on a pu soit même en faire l’expérience.

L’aboutissement de sa vraie vie

En 2006, il se lance un nouveau défi, partir autour du monde.
D’abord en famille: trois générations à bord d’un énorme Catafjord de 20 mètres de long. Puis, ayant déposé son gendre, sa fille et ses petits-fils en Guadeloupe, ils continuent tous les deux avec Malou de 2009 à 2014.

C’est de cette vie ponctuée de rencontres, de petites aventures, de navigations et de découvertes que lui vient la passion d’écrire http://www.voyagedenzo.com/domi/accueildomi2.htm .

Interview de Domi par Gracieuse

Son histoire d’auteur

Mais son histoire ne s’arrête pas pour autant. La biographie de Domi Montesinos comporte un volet d’écrivain.

Il publie ses premiers récits de voyage en 2016 chez Amazon. Ce sont les trois tomes de « Mamilou et Grand-père en short autour du monde ». Un volume par océan: Atlantique, Pacifique et Indien.

Le quatrième ouvrage, plus technique sort également chez Amazon: La belle et le bouchon gras .
Le style est imagé et humoristique, ce qu’apprécie le public. Les explications et photos permettent aux non-initiés de lire presque comme un roman.
En bonus, une foule de conseils et directives utiles à tous les plaisanciers.

Son cinquième ouvrage et premier roman, « Les Admos » est sorti en 2019 chez Amazon et BoD. Malgré certains faits réels , cet ouvrage n’en demeure pas moins une fiction qu’il faut absolument lire jusqu’au bout, car la fin est très inattendue…

Et, enfin, en Juillet 2020, un nouvel opuscule est proposé au public pour permettre au plus grand nombre de fabriquer soi-même son dinghy catamaran en contreplaqué/epoxy. Existe aussi en version anglaise.


Claire Montesinos